Expositions

METAL CLAY - A la découverte des pâtes métalliques

Dates
16 Janvier 2017 - 11 Juin 2017
Lieu: 
Pôle Bijou Galerie à Baccarat

Une exposition pour découvrir ces matériaux inventés dans les années 90 aux Etats-Unis, les pâtes métalliques ou Metal Clay (argent, bronze, cuivre…) qui offrent aux créateurs quelque chose de totalement nouveau : la possibilité de travailler le métal par modelage, estampage … comme un céramiste pourrait travailler.Bien que très utilisé aux USA où il a toute sa place dans la création contemporaine, à l’échelle européenne il est encore très méconnu. Cette exposition, première en son genre, a donc pour vocation de faire découvrir tout à la fois ces matériaux encore nouveaux et des créateurs de renommée internationale qui ont su en exploiter les potentiels !

ARTISTES INVITÉES : Kim Booklass (Australie), Suzanne McNenly (Canada), Noortje Meijerink et Helga Van Leipsig (Pays Bas), Barbara Becker Simon, Pam East, Lora Hart, Kim Nogueira, Donna Penoyer et Liz Sabol (Etats Unis), Angela Baduel Crispin, Armelle Burbaud, Elisabeth Le Dantec-Muñoz, Céline Salomon et Evelyne Thiery (France) et Joy Funnell et Tracey Spurgin (Royaume Uni)

L'EXPOSITION EN IMAGES

QU’EST-CE QUE LE METAL CLAY ?

Il s’agit d’un matériau très récent, puisqu’il a commencé à être développé au Japon au début des années 1990, puis aux Etats-Unis en 1994. Son arrivée en France s’est fait 10 ans plus tard, en 2004. Il existe plusieurs « variétés » Métal Clay ou Pâte de Métal, en métaux précieux (argent) ou les versions plus récentes en métaux non précieux (bronze, cuivre…). Ce matériau permet une nouvelle approche de la création d’objets en métal.

En effet, composé avant cuisson (le plus souvent) à 90% de particules métalliques et 10% de liant organique, ce mélange est réhydraté pour pouvoir être travaillé. Il a alors la consistance de l'argile et, dans son état « humide », peut être moulé, sculpté, modelé, estampé.. Une fois obtenue la forme désirée, l’objet est séché et peut encore être gravé, assemblé dans des constructions complexes, poncé… pour permettre la création d’objets et de bijoux uniques, en volume.

L’objet est ensuite cuit à haute température pour brûler le liant organique et permettre la fusion des particules métalliques : le résultat est un objet en pur métal. Après cuisson, l’objet peut être retravaillé par sciage, soudure, limage ponçage, polissage… et peut également recevoir divers traitements de surface (oxydation, émaillage…).

CONSULTEZ LE DOSSIER DE PRESSE